« Goélands » de Pierre Leseigneur, un roman métaphorique

Pierre Leseigneur, 23 ans, ancien élève du lycée Aristide-Briand d’Évreux, vient de publier son premier roman.

Après un bac L au lycée Aristide-Briand d’Évreux, une hypokhâgne et des études de droit, Pierre Leseigneur prépare en ce moment un diplôme d’éducateur spécialisé.  

L’écriture l’a toujours attiré. Ce premier roman, qui a failli ne jamais paraître, est une métaphore sur la vie et la mort.  Comme il le dit lui-même, Pierre Leseigneur a voulu donner un sens au « dernier voyage » en lui donnant « des images, des couleurs, des noms, des sensations » voire du « sensoriel ».  

Goélands raconte le dernier voyage d’un vieil homme qui en a assez de cette vie et qui veut « sortir » de sa chambre d’hôpital. Sa petite-fille, Kasia, jeune fille inspirée d’un personnage chanté par l’artiste Damien Saez, va conduire son grand-père vers un peu de bonheur dans un road movie fantastique, avant son ultime départ. Cette Kasia, une jeune-fille âgée de dix-sept ans qui a elle-même une vie difficile et compliquée, est un personnage très attachant et très fort.  

Un livre joliment écrit et très poétique.

– Audrey V. ; Élève de Seconde au lycée Aristide-Briand d’Évreux

Le Mercure d’Aristide


Goélands – Pierre Leseigneur – Éditions du Vistemboir – 18 € – ISBN : 979-1-0928280-4-7

Laisser un commentaire